Bon, il y en a beaucoup évidemment, puisque je n'ai pas pu faire mes articles à la fin de chaque mois, compte tenu de mon gros souci d'ordi qui a duré deux mois.

 

Mes lectures de Janvier

 

Harlan Coben

A découvert (1)

A quelques secondes près (2)

A toute épreuve. (3)

 

Dans la famille Bolitar (héros récurrent chez Coben), je demande le neveu.

Après la mort accidentelle de son père et l'hospitalisation en désintox de sa mère, Mickey Bolitar va vivre à contrecoeur chez son oncle, Myron, qu'il n'aime pas.

Sa petite amie disparaît et il décide d'enquêter avec ses deux nouveaux amis, des "laisser pour compte" dont il fait la connaissance dans le lycée qu'il vient d'intégrer. (1)

Suivra son désir de comprendre les raisons d'une fussillade au domicile d'une autre de ses amies, dans laquelle sa mère trouve la mort (2).

Et pour terminer Mickey veut comprendre pouquoi un de ses co-équipiers de l'équipe de basket du lycée, qu'il vient d'intégrer vient brusquement de partir vivre chez sa mère, tout en voulant aider un autre, accusé de dopage, même si les deux garçons en question ont témoigné d'un rejet à son égard, lors de son arrivée au lycée.

Un peu trop de répétitions (surtout quand on lit les 3 histoires à la suite les unes des autres parcequ'il y a des rappels des précédents - bon j'avoue toute de même pour l'auteure que je suis, c'est rassurant qu'un grand auteur comme Coben, en fait) mais un suspens prenant qui fait qu'on a guère envie de lâcher les 967 pages que constituent l'ensemble de ces trois romans. Ceci dit, c'est peut-être un peu plus destiné aux ados.

 

 ***

La terre des promesses

Merice Briffa

Meggan, fillette intrépide, voit sa vie bouleversée par la mort de sa soeur aînée. Sa famille émigre en Australie où elle espère que son rêve de devenir chanteuse se réalisera.

A l'adolescence, elle sauve la vie d'un petit garçon et deviens sa nourrice et celle de sa soeur jumelle. Elle a ainsi l'occasion de revoir son passé ressurgir en la personne de Connor.

Une jolie fresque romanesque.

 

***

 

Un homme à distance

Katherine Pancol

 

Je ne prise généralement pas les romans épistolaires mais on m'a prêté celui-ci. Je l'ai donc lu.

Depuis la lecture de "Les yeux jaunes des crocodiles" et "La valse lente des tortues" (J'ai lu aussi le 3ème tome bien sûr mais je n'ai pas accroché au dernier) je n'avais guère été enthousiasmée par les livres de cette auteure.

Je pensais qu'il allait en être de même pour celui-ci mais peu à peu, je me suis sentie happé par ces lettres échangées entre Kay et Jonathan, jusqu'au final que j'ai adoré

 

***

Ma dernière lecture de janvier à été

"Roméo et Juliette" de Willaim Shakespeare

 

Je ne l'avais jamais lu et j'ai profitéd'un livre à bas pris pour le découvrir. Mais bon, je ne vais pas vous faire un résumé, tout le monde connaît l'histoire dans les grandes lignes au moins.

 

 

 

 

 Mes lectures du mois de février

L'écrivain de la famille

Grégoire Delacourt

 

D'après la 4ème de couverture, c'est une histoire simple (c'est exact), familiale (c'est vrai), drôle (un passage par-ci, par-là peut-être mais je ne le qualifierais ainsi pour ma part) et bouleversante (plutôt vrai). Je le trouve aussi un brin pessimiste (heureusement que cela finit par une note qui ne l'est pas, sans vouloir dévoiler la fin) car sinon le roman aurait tendance à plomber le moral.

C'est bien écrit. Grégoire Delacourt sait jouer des mots (les poétiques mais pas que !) mais le livre m'a laissé une trop grande impression de mélancolie pour que l'apprcie vraiment.

 

***

Pauline

Alexandre Dumas

 

Roman qui se contruit à trois voix.

La première, le narrateur (Dumas), évoque son ami Alfred de Nerval qu'il a croisé avec une mystérieuse femme.

Puis, Alfred de Nerval, enchaîne et évoque comment il a sauvé la femme qu'il aimait.

Enfin, c'est la voix de celle-ci, Pauline, qui se fait entendre pour conter son histoire, celle d'une jeune femme qui, sans savoir rien de l'amour, épouse un homme étrange qui se révèle être un assasin.

J'ai découvert ce livre parcequ'il était au programme de mon fils au lycée et j'ai aimé l'originalité de sa construction. Et bien sûr, l'histoire en elle-même.

 

***

 

Au coeur de l'Ouest

Penelope Williamson

 

Désireuse d'échapper à l'autorité puritaine de son père, Clémentine s'enfuit dans le Montana avec Gus Mac Queen, un cow-boy qu'elle vient tout juste de rencontrer.

Mais la vie là-bas est loin de ressembler à celle qu'elle menait à Boston jusqu'à présent : dure, âpre mais tellement belle aussi.

Avec ténacité, la jeune femme affronte l'hostilité de la nature et celle tout aussi tangible de son beau-frère dont elle ne tarde pas à tomber follement amoureuse. Une passion contrariée par l'amour que tous deux portent à Guss.

 

***

 

L'écorcheur de Portland

James Hayman

 

Comme son titre le laisse penser, il s'agit d'un suspens.

Une jeune fille est retrouvée assassinée, le coeur arraché. Dans le même temps, une autre femme a disparu. L'inspecteur Mc Cabe et son équipe se lance à la poursuite de ce qui semblerait être un tueur en série, qui s'en prend à des jeunes femmes blondes et sportives.

Le compte-à-rebours est commencé pour le policier : retrouvé avant une semaine, la disparue avant que le tueur ne la tue.

 

Un bon suspens, peut-être pas si hatelant que certains du même genre, mais on suit l'enquête avec intérêt, se demandant ce que cache le Docteur Spencer, célèbre chirurgien spécialisé dans les transplantations cardiaques. A-t-il un lien avec le meurtre de Katie, et ceux des autres victimes jusqu'alors non illucider ?

 

 

Merci de votre visite

Bonne lecture à vous,